Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2016 > Adalimumab

Adalimumab

  • samedi 5 décembre 2015
  • /
  • Dans le DP en

Les créations littéraires et artistiques ne sont pas les seules à entrer dans le domaine public. C’est aussi le cas des inventions protégées par des brevets, qui assurent une exclusivité pendant 20 ans aux inventeurs. Les brevets peuvent porter sur des médicaments et c’est l’un d’eux que nous vous présentons cette année dans le Calendrier de l’Avent du Domaine public.

L’Adalimumab est une molécule médicamenteuse, commercialisée depuis 2003 sous le nom d’Humira. Elle est employée comme traitement dans des maladies lourdes comme la polyarthrite rhumatoïde, le rhumatisme psoriasique, la maladie de Crohn ou le psoriasis en plaques.

L’Adalimumab est peu connue du grand public, mais cette molécule présente la particularité d’être la première vendue dans le monde, en termes de valeur, avec un chiffre d’affaire de plus de 14 milliards de dollars par an. En 2014, la société IMS Health, qui produit des analyses du marché de la santé, considérait que l’Humira était le "médicament le plus vendu dans le monde". Le traitement d’un patient avec ce médicament coûte en moyenne 3100 dollars par mois.

Les droits liées au brevet sur l’adalimumab appartiennent au laboratoire anglais CAT (Cambridge Antibody Technology) et le médicament Humira est commercialisé par la société AbbVie.

A la fin de l’année 2016, le brevet déposé sur la molécule adalimumab arrivera à expiration, mais la société AbbVie a déjà annoncé qu’elle détient des centaines d’autres brevets portant sur la fabrication du médicament Humira qu’elle entend utiliser pour empêcher que des génériques ne soient produits, qui viendraient menacer son marché. Plusieurs grands laboratoires pharmaceutiques comme Novartis, Pfister ou Amgen sont néanmoins déjà en train de préparer des alternatives à l’Humira.

Il est à noter qu’un générique a déjà été produit en Inde sous le nom d’Exemptia : il permet de ramener le coût de traitement d’un malade à 200 dollars par mois.


Article Wikipédia : Adalimumab


Domaine public

Un brevet déposé sur une invention confère à l’inventeur un monopole d’exploitation de 20 ans, à l’issue desquelles l’invention entre dans le domaine public et devient librement réutilisable. A la fin de l’année 2016, c’est le brevet déposé aux Etats-Unis sur la molécule Adalimumab qui arrivera à expiration.


C'est permis !

L’entrée de la molécule Adalimumab dans le domaine public en 2016 devrait permettre la production de médicaments génériques moins chers.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut