Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2014 > Alexandre Millerand

Alexandre Millerand

  • mercredi 11 décembre 2013
  • /
  • Dans le DP en 2014

Le premier janvier 2014, le domaine public accueillera en son sein un Président de la République, Alexandre Millerand, et ses oeuvres rejoindront nos biens communs de la connaissance.

Biographie

Alexandre Millerand commence à se faire connaître dans les années 1880 en collaborant au journal La Justice de Georges Clémenceau et en menant une carrière politique. En 1885, il se fait élire comme député à l’Assemblée nationale, où il rejoint sur les rangs de l’extrême-gauche les socialistes indépendants. En pleine affaire Dreyfus, il est le premier socialiste en 1889 à entrer dans un gouvernement de la IIIème République, en devenant Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Travail.

Mais ses positions progressistes lui valent d’être condamné par la IIème Internationale et par patriotisme, il évolue vers la droite à partir du début de la Première guerre mondiale. En 1919, il prend la tête de la principale coalition de droite, le Bloc national, et il devient président du Conseil. A ce poste, il mène une politique de fermeté, en réprimant le vaste mouvement de grèves qui éclate dans le pays en 1920 et en se montrant intransigeant avec l’Allemagne sur la question des réparations de guerre.

Élu président de la République en 1920, il rompt avec la pratique antérieure de la fonction, en intervenant directement dans la vie politique interne, notamment en renvoyant en 1922 le président du Conseil Aristide Briand suite à un désaccord sur la conduite à adopter avec l’Allemagne. En 1924, il propose une révision de la Constitution pour renforcer les pouvoirs du Président, mais il se heurte au Cartel des gauches qui s’oppose à cette réforme. Poussé à la démission, il refuse de faire un "coup d’État" comme le lui propose la droite nationaliste et préfère se retirer. Il siègera ensuite comme Sénateur et décède le 7 avril 1943, sans avoir pris part au vote d’investiture du Maréchal Pétain en 1940 en raison de son grand âge.

Principales oeuvres

Outre les articles écrits dans la presse au début de sa carrière, Alexandre Millerand est l’auteur ou le préfacier de plusieurs ouvrages, mais surtout de nombreux discours, allocutions et conférences (voir la notice détaillée sur data.bnf.fr).


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut