Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2014 > John Harvey Kellogg

John Harvey Kellogg

  • dimanche 15 décembre 2013
  • /
  • Dans le DP en 2014

La postérité vous joue parfois de drôles de tour : tout-le-monde connaît John Harvey Kellogg et tout-le-monde l’a oublié. Ses 60 ouvrages de médecines ne sont guère passés à la postérité. Et pourtant, vous avez probablement déjà petit-déjeuné en sa compagnie.

Inventeur des Corn Flakes, il a indirectement contribué à la création de la compagnie Kellogg’s, fondée par son frère Will. Au terme d’une série d’acquisitions Kellogg’s s’est imposé comme l’une des principales multinationales de l’industrie agro-alimentaire.

John Harvey ne s’attendait certainement pas à cette saga industrielle. Il est né dans un milieu très croyant : ses parents militent activement dans l’Église adventiste des derniers jours. En 1870, l’Église décide de prendre un tournant hygiéniste. Sur les conseils du pasteur James White, le jeune Kellogg entreprend des études de médecine.

À 24 ans, il prend la direction de la première organisation médicale adventiste, le Sanitarium de Battle Creek. Il remet en cause la vision chrétienne traditionnelle de la maladie, considérée comme une punition divine. Il encourage la généralisation d’une alimentation végétarienne. À cette fin il développe une forme de viande végétale, la Protose,

Les Corn Flakes sont partie intégrante de ce programme. Kellogg souhaitait trouver une substitut au petit déjeuner anglo-saxon traditionnel, riche en protéine (œufs, bacon, jambon…). Il utilise initialement une feuille de pâte en passant des grains de blé cuit dans un cylindre. Un jour, il oublie de traiter rapidement de blé : le grain durcit. Ne souhaitant pas gaspiller cette ration de bon blé, il la passe dans le cylindre. Des morceaux de pétales tombent : le Corn Flake est né.

D’un tempérament peu commode, Kellogg se fâche avec son frère. Will Kellogg souhaitait ajouter du sucre à la recette des Corn Flakes. Il décide de se mettre à son compte en créant la compagnie Kellogg’s. Sa composition hérétique s’imposera finalement comme la recette standard du Corn Flake.

D’autres désillusions attendaient Kellogg. Ses visions extrêmement rétrogrades de la sexualité et ses conceptions panthéistes indisposent les membres de l’église adventiste : il est radié de la communauté en 1907. En 1933, son Sanatorium est au bord de la faillite. Il décide de quitter Battle Creek et termine ses jours en Floride. Il disparaît à l’âge avancé de 91 ans le 14 décembre 1943, non sans avoir écrit une longue lettre d’excuse à son frère, avec lequel il était resté brouillé près de quarante ans.

Les Corn Flakes ne relevant pas du droit d’auteur, leur recette est depuis longtemps dans le domaine public. Au 1er janvier, vous aurez le plaisir de découvrir les dizaines d’ouvrages du docteur Kellogg — et ainsi de tout savoir sur la philosophie à l’origine de nombre de petits-déjeuners.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut