Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2017 > John Logie Baird

John Logie Baird

  • lundi 19 décembre 2016
  • /
  • Dans le DP en

John Logie Baird est célèbre pour avoir inventé un dispositif de télévision. Né le 14 août 1888 à Helensburgh (Écosse) et mort le 14 juin 1946 à Bexhill-on-Sea (Angleterre), Baird est un ingénieur écossais qui a effectué différentes recherches dans des domaines fort différents sans nécessairement avoir autant de succès que pour la télévision. C’est un inventeur précoce qui met en place un système téléphonique dans son quartier pour pouvoir joindre ses parents et ses amis. Suite à un accident lié à un des fils électriques du dispositif, Baird doit arrêter son système.
Ses recherches sur la télévision lui permirent de développer des dispositifs dont il put faire la démonstration à plusieurs reprises. D’une santé fragile, il va consacrer plusieurs années de sa vie à la télévision après qu’il ait choisi d’abandonner son métier d’ingénieur en énergie électrique. Ses travaux lui permettent tour à tour de diffuser des formes géométriques en 1924, puis un visage humain en 1925. Il faut donc attendre le 26 janvier 1926 pour assister à une séance de télévision dans son laboratoire alors que des membres de la Royal Institution sont conviés. Des images en mouvement sont ainsi transmises, puis en 1927, une image est alors transmise entre Londres et Glasgow. Il travaille par la suite à la transmission de la couleur, mais ces dispositifs seront concurrencés par d’autres comme ceux de Marconi Electronic que privilégiera notamment la BBC pour lancer sa première chaîne en 1938

Cela explique sans doute que les travaux pionniers de Baird ont fini par être oubliés. Toutefois, depuis 1959 des Logie Awards, l’équivalent des Emmy Awards américains, sont décernés en Australie. Un doodle lui a été consacré par Google début 2016.
L’entrée de l’ingénieur dans le domaine public permet d’envisager des travaux sur un média clef du vingtième siècle et dont l’importance demeure encore. Alors que des travaux autour de l’archéologie des médias se développent, la redécouverte de Baird permet d’imaginer des dispositifs de médias zombies qui permettraient de reproduire les premiers dispositifs télévisuels. C’est l’occasion de redécouvrir ses brevets. L’intérêt est également de pouvoir retravailler autour du contexte d’une invention et de pouvoir disposer des différentes archives et mémoires qui ont d’ailleurs été réédités en 2004 à l’initiative de son fils Malcom.

Liens pertinents sur son œuvre :

- Article wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Logie_Baird
- Le site bairdtelevision.com contient un grand nombre de références à ses travaux avec des extraits d’articles de l’époque qui relate ses expériences.
- Un article du 27 janvier 2016 du télégraphe raconte la vie de l’inventeur :
McGoogan, Cara. “Who Invented the Television ? How People Reacted to John Logie Baird’s Creation 90 Years Ago,” http://www.telegraph.co.uk/technology/google/google-doodle/12121474/Who-invented-the-television-John-Logie-Baird-created-the-TV-in-1926.html.
- Vidéo youtube qui présente le doodle : https://www.youtube.com/watch?v=k4iR2_unBSg
- Pour consulter ses brevets :https://www.google.fr/search?tbo=p&tbm=pts&hl=en&q=ininventor:%22Logie+Baird+John%22&gws_rd=cr&ei=AXhOWIPXAYu_aI_bqpAP

Bibliographie :
- Baird, John Logie, and Malcolm Baird. Television And Me : The Memoirs of John Logie Baird. 2nd Revised edition. Edinburgh : Mercat Press, 2004.
- Greenlee, Bob. John Logie Baird : The Man Who Invented Television. Bloomington, IN : AuthorHouse, 2010.
- Kamm, Antony. John Logie Baird : A Life - A Personal Biography. NMSE - Publishing Ltd, 2006.


Domaine public

Les 70 ans après la mort de John Logie Baird ne concernent pas les brevets d’invention qu’il a pu déposer (les brevets étant protégés pendant 20 ans après leur publication). En revanche, les textes publiés par cet auteur sont bien à présent dans le domaine public.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut