Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2014 > Victor Segalen

Victor Segalen

  • lundi 2 décembre 2013
  • /
  • Dans le DP en 2014

[caption id="attachment_852" align="alignright" width="293"] By Moreau.henri (Own work) CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia Commons[/caption]

Œuvre Principale

Les Immémoriaux

Description

Né en 1878 à Brest, Victor Segalen s’embarque, si tôt achevées ses études de médecine, pour la Polynésie française. Il est amené à travailler dans les îles sous le vent et aux Marquises, où il rachète des croquis de Gauguin. Observateur insatiable, tour à tour archéologue, ethnographe, il projette très vite d’écrire sur ce monde qu’il découvre. Ce sera Les Immémoriaux , un ouvrage paru sous pseudonyme, qui cherche à saisir de façon presque anthropologique les Polynésiens. C’est sans doute l’un des seuls livres de ce 20e siècle naissant à être exempt de l’imagerie exotique et des préjugés raciaux qui pèsent sur les peuples océaniens. Le roman constitue un témoignage puissant d’une civilisation qui est arrachée à ses traditions.

En 1908, parti en Chine, Segalen continue à écrire. Ce pays immense qu’il n’a de cesse d’explorer lui fournit la matière essentielle de son oeuvre. Il s’essaie d’abord à la forme poétique en reprenant la structure des stèles funéraires chinoises. D’un point de vue formel, son écriture s’imprègne de cet Orient qui le fascine mais l’oeuvre qui en découle, elle, est unique. Après Stèles , d’autres recueils suivront, dont beaucoup, comme Equipée , seront publiés à titre posthume. Victor Segalen meurt en Bretagne, à 41 ans.

Nationalité

Française

Lien(s) vers d’autre(s) oeuvre(s)

Voir la liste sur Wikipédia.

Commentaire sur le statut légal

Bien que décédé en 1919, suite à un accident survenu en forêt, Victor Segalen a été déclaré "Mort pour la France" après coup en 1934. Il fait partie des auteurs, à l’image de Louis Pergaud ou de Guillaume Apollinaire, tombant dans un cas particulier où l’on doit cumuler, en vertu de la jurisprudence de la Cour de Cassation, les prorogations de guerre avec le "bonus" de 30 ans de protection des "Morts pour la France", tout en se basant sur une durée de protection de vie de l’auteur + 50 ans. On aboutit alors à une durée de protection de 94 ans et 272 jours après la mort de l’auteur, ce qui signifie que contrairement à la majorité des créateurs figurant dans ce Calendrier, les oeuvres de Victor Segalen n’entreront pas dans le domaine public au 1er janvier 2014, mais le 30 septembre 2014.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut