Calendrier de l'avent du domaine public - 2014/2015

Qui s’élèvera dans le domaine public en 2017 ?
Chaque jour de décembre, découvrons le nom d’un auteur dont les œuvres entreront dans le domaine public le 1er janvier 2017.

À propos
↧↧

Accueil > Entrants 2015 > Ottorino Respighi

Ottorino Respighi

  • vendredi 5 décembre 2014
  • /
  • Dans le DP en 2015

Ottorino Respighi : le nom est un peu oublié. Et pourtant, la musique de ce compositeur italien reste bien présente dans l’imaginaire populaire. L’une des plus belles séquences du dessin animé de Disney, Fantasia 2000, fait ainsi danser des baleines sur l’air des « Pins de Rome ».

Respighi naît à Bologne en 1879. Initié à la musique par son père, professeur de piano, il bénéficie d’une éducation musicale très complète (incluant notamment, ce qui est alors peu fréquent, des études approfondies des musiques anciennes des XVIe et XVIIe siècles). À vingt ans, il connaît une expérience décisive : il devient premier violon au Théâtre Impérial Russe de Saint-Petersbourg, le temps d’une saison lyrique. Au cours de ce séjour, il suit les cours de Rimski-Korsakov et se familiarise avec l’école russe et, par-delà, avec la tradition lisztienne de la musique à programme. Tout ceci va laisser des traces durables sur son esthétique…

Pour l’instant, il n’est pas encore question de composition : Respighi mène d’abord une carrière d’interprète. Il participe notamment, en tant que premier violon, au quintette Mugellini.

La première guerre mondiale change la donne : il n’est plus question de tournées européennes. Il se consacre à l’écriture d’un poème symphonique. Créée en 1917, l’œuvre « Les Fontaines de Rome » décline quatre évocations de fontaines romaines. La description impressionniste des jeux d’eaux s’intègre dans un long travelling de la capitale italienne.

Ce premier poème symphonique romain rencontre un succès immédiat. Il sera suivi de deux autres : « Les Pins de Rome » et « Les Festivals romains » (1925). Respighi ne s’en tient pas à ce triptyque et multiplie les innovations. En 1926, il rentre d’un voyage au Brésil avec des « Impressions brésiliennes ». Ces Impressions amorcent un riche dialogue entre la tradition européenne classique et les nouvelles sonorités sud-américaines, qui parcourra tout le XXe siècle du Concierto de Aranjuez aux tango d’Astor Piazzolla.

Respighi disparaît en 1936 d’une crise cardiaque.


Article Wikipédia : Ottorino Respighi


Domaine public

Ses œuvres n’entrent dans le domaine public français que le 2 mai 2015. La législation actuelle continue d’appliquer les prorogations de guerre à tous les compositeurs européens (soit 8 ans et 122 jours dans le cas de Resphighi). La députée Isabelle Attard a récemment tenté d’introduire un amendement pour abroger cette prolongation.


C'est permis !

Seulement à partir du 2 mai :
Le projet communautaire IMSLP héberge des partitions de 48 œuvres de Respighi (ainsi que des transcriptions pour piano de ses créations symphoniques).
Enregistrements sur Commons.


JPEG - 3.5 ko
Retour en haut